merlin 2

 Un enfant né sans père

Merlin est le fils d'une vierge qui a été séduite durant son sommeil par une créature démoniaque. Envoyé sur terre pour faire le mal, Merlin est sauvé de sa malédiction grâce au repentir de sa mère et à sa grande piété. De son père le démon, Merlin a hérité de grands pouvoirs : il sait parler dès sa venue au monde, il a la capacité de maîtriser toutes les formes de magie, sait prédire l'avenir et deviner le passé, il possède aussi la faculté de se métamorphoser et de parler aux animaux.
Cette double ascendance est très importante car elle fait de Merlin un personnage à cheval sur deux univers : d'un côté, le monde des druides, de la magie et des anciennes croyances en des forces émanant de la nature, et d'un autre côté, il a un lien par sa mère avec le monde chrétien et civilisé qui va remplacer peu à peu les vieilles traditions. Merlin est donc un personnage qui incarne parfaitement la transition entre deux époques, deux types de croyances, deux sortes de sociétés : d'une part un monde ancien dominé par les forces de la nature et d'autre part, la société féodale, civilisée et ordonnée, régie par les valeurs chrétiennes et dominée par l'homme et la loi de Dieu.

Jusqu'à l'âge de sept ans, Merlin reste auprès du confesseur de sa mère, un prètre nommé père Blaise et développe ses dons prodigieux. Aux alentours de son septième anniversaire, il est appelé auprès du roi Vortigern, un usurpateur qui compte se servir de lui avant de le tuer. Merlin déjoue ses plans et prédit son avenir. Il lui annonce qu'il sera bientôt vaincu par le roi légitime, Uter Pendragon, qui s'apprète à revenir en Bretagne.
Quelques temps plus tard, la prédiction de Merlin se réalise, Vortigern est tué sur le champ de bataille par Uter et ce dernier devient roi de Bretagne. Merlin reste alors auprès de lui et ne quittera plus le service des rois de Bretagne.

 

Les pouvoirs de Merlin

Tout d'abord, Merlin a le pouvoir de déjouer le cycle du temps. Lorsqu'il vient au monde, il possède déjà un savoir ancestral et raisonne comme un vieux sage. Au cours de sa vie, il se métamorphose sans cesse en jeune gaçon ou en vieillard, selon les circonstances, à tel point qu'il est difficile de lui donner un âge. On le représente souvent sous les traits d'un vieillard, sans doute à cause de son rôle de sage conseiller, mais lui-même ne choisit pas toujours cette apprence.
Le deuxième grand pouvoir de Merlin est la métamorphose. D'un naturel espiègle, il aime piéger et surprendre ceux qui le cherchent, ainsi, peut-il se présenter à ses visiteurs sous l'aspect d'un animal, un cerf la plupart du temps, mais aussi sous les traits un homme des bois à moitié sauvage, gardien de la forêt. Selon son humeur, il peut aussi prendre l'apparence d'un moine, d'un enfant ou d'un vieux vagabond. Merlin a aussi le pouvoir de transformer les autres, il permet ainsi à Uter Pendragon de prendre l'apparence du duc de Tintagel pour séduire sa femme Ygerne.
Merlin possède le pouvoir de dominer les éléments, il peut déplacer des pierres géantes ou ensorceler un bloc de pierre pour qu'il retienne une épée. Il maîtrise la magie de la terre et des forêts et peut parler aux animaux. Il a aussi un lien avec le monde féerique, notamment avec les dragons et avec la dame du Lac (une fée) qui lui confie pour Arthur l'épée Excalibur.
Enfin, Merlin est également un prophète. En effet, il est omniscient, c'est à dire qu'il sait tout. Il connait tous les secrets du passé et peut prédire l'avenir. Il devine les pensées des hommes et leurs sentiments, c'est pourquoi il peut les conseiller.
Avec tous ses pouvoirs, Merlin est clairement au dessus des autres hommes pourtant, il ne cherche jamais à les dominer. Il préfère mettre ses incroyables dons au service des autres, c'est peut-être là la plus grande marque de sa sagesse.

 

Rôle de Merlin dans les aventures de la Table Ronde

Merlin et la naissance d'Arthur

Merlin joue un rôle primordial dans le destin du roi Arthur. Tout d'abord, c'est grâce à un sortilège de l'enchanteur qu'Arthur voit le jour. C'est Merlin qui permet à Uter de prendre l'apparence du duc Gorlois de Cornouailles pour aller séduire sa femme Ygerne. Grâce à cette métamorphose un peu malhonnête, Uter peut passer la nuit avec dame Ygerne et ainsi engendre le futur roi Arthur. Merlin qui sait prédire l'avenir avait tout prévu !

L'épée dans la pierre

Après avoir rendu possible la naissance du futur roi Arthur, Merlin exige d'Uter qu'il lui confie son fils. A son tour, Merlin confie Arthur à Antor, un chevalier d'une grande valeur morale qui va l'élever comme son fils dans le respect des règles de la chevalerie. Arthur reste cependant l'héritier du trône  et en temps voulu, il devra se faire reconnaître par le peuple de Bretagne. Pour que l'héritier légitime d'Uter soit désigné, Merlin imagine un nouveau stratagème. Il fait apparaître une épée magnifique fichée dans un bloc de pierre sur lequelle est gravée en lettres d'or l'inscription "celui seul qui saura retirer cette épée de la pierre pourra régner sur la Bretagne".
Tous les hommes du royaume, nobles ou non, vont alors tenter leur chance, mais seul Arthur réussira.
C'est ainsi qu'il peut monter sur le trône sans que personne ne puisse contester sa légitimité.

Excalibur

Soucieux de protéger le nouveau roi, Merlin souhaite que celui-ci puisse se servir d'une arme hors du commun qui surpasserait toutes les autres. Une épée magique forgée dans le monde féérique. L'enchanteur emmène donc son protégé avec lui et tous deux chevauchent une journée entière dans des paysages de plus en plus désolés. Le matin suivant, ils arrivent devant un lac sombre et profond et lorsque le premier rayon du soleil vient toucher l'eau du lac, la main d'une femme portant une épée transperce la surface des eaux comme si elle la tendait au nouveau roi. Une barque apparaît alors dans la brume, à son bord, une jeune fille toute vêtue de blanc invite Arthur à la rejoindre. Ensemble sur la barque ils vont ainsi chercher l'épée pendant que Merlin attend tranquillement sur le rivage.
Cette épée s'appelle Excalibur, c'est un cadeau de la dame du Lac à Arthur. Elle l'accompagnera et le protégera pendant tout son règne. Le jour de sa mort, Arthur demandera à l'un de ses chevaliers de jeter l'épée dans le lac afin de la rendre à sa véritable propriétaire.

La Table Ronde et la Quête du Graal

Merlin, qui connait l'avenir sait que le règne d'Arthur sera exceptionnel. En bon conseiller, Merlin donne donc à son protégé les idées qui lui permettront de devenir le plus grand roi du monde.
C'est donc Merlin qui suggère à Arthur de créer la Table Ronde dans son château de Camelot. Une table ronde où tous seraient égaux, et où seraient réunis les meilleurs chevaliers du monde en quête d'aventures. Un point de départ d'où partiraient toutes les quêtes des chevaliers et d'où pourrait rayonner toute la lumière de la cour. Grâce à ce symbole, Merlin permet à la légende du roi Arthur de naître.

C'est également Merlin qui encourage les chevaliers à se lancer dans l'ultime et la plus importante de toutes les quêtes, retrouver le Saint Graal, la coupe où aurait été recueilli le sang du Christ. Cette dernière aventure donnera au règne d'Arthur et à l'idéal de la Table Ronde une dimension sacrée.

 

Merlin, homme des bois

Même s'il passe beaucoup de temps en compagnie d'Arthur et des chevaliers, Merlin n'est cependant pas un homme comme les autres. Ainsi, il éprouve souvent le besoin de s'isoler et fait de nombreux séjours, seul au fond des bois où il peut renouer avec son héritage magique. Merlin est lié aux forêts et aux lieux sauvages, aux esprits de la nature, aux animaux et au rythme cosmique.
Historiquement, Merlin était probablement un druide, autrement dit, un prètre de l'ancienne religion celtique qui rendait un culte aux forêts et aux éléments de la nature. Cet aspect de son personnage est encore très présent dans les textes médiévaux et cette image a perduré jusqu'à aujourd'hui.
C'est au coeur de la forêt de Brocéliande que Merlin s'exile régulièrement. Il retrouve dans cet endroit les forces sauvages et primordiales qui lui donnent une partie de sa magie. C'est également là qu'il forme ses élèves, comme la fée Morgane.

Merlin prisonnier des bois

C'est aussi dans la forêt de Brocéliande que Merlin rencontre Viviane, surnommée "la fée Viviane". Elle deviendra son grand amour. Viviane est une jeune fille qui possède probablement du sang de fée. Lorsqu'il la rencontre dans les bois, Merlin sent tout de suite qu'elle a des dons pour la magie. Tout en la courtisant, il lui apprend peu à peu tout ce qu'il sait. Il vient lui rendre visite dès que ses obligations à la cour le lui permettent.
Finalement, Merlin transmet à Viviane un dernier sort qui va l'éloigner définitivement de la compagnie des hommes : il lui apprend comment emprisonner quelqu'un dans une prison d'air, sans barreaux. Viviane qui souhaite plus que tout garder son bien aimé-auprès d'elle lance le sort sur Merlin. Prisonnier à tout jamais de la forêt, Merlin devient alors invisible pour le reste des hommes et peut passer le reste de son existence auprès de la belle Viviane.