Dans la légende arthurienne, la magie est partout. Il est facile pour n'importe qui de rencontrer au hasard d'un chemin une créature féerique ou de faire appel à un magicien pour lancer un sort. Cependant, certains personnages sont de vrais experts. Certains, comme la fée Morgane ont appris la magie dès leur enfance et en ont acquis une maîtrise exceptionnelle. D'autres, comme Merlin ou la Dame du Lac sont des êtres qui viennent du monde de la féerie. Merlin n'est qu'à moitié humain car son père était une créature surnaturelle, quant à Viviane, la Dame du Lac, on sait très peu de choses de ses origines mais tout laisse à penser qu'elle est une fée des eaux qui hante la forêt.
Les personnages dotés de pouvoirs magiques jouent un rôle important dans les récits de la Table Ronde. En réalité, ils sont véritablement les moteurs de l'histoire, ce sont eux qui permettent au destin de s'accomplir, ce sont eux qui quelque part écrivent l'histoire.

Merlin

Rappel des pouvoirs de Merlin:

  • Merlin déjoue le cycle du temps. Ce dernier n'a aucune prise sur lui, il peut être à sa guise un jeune garçon, un jeune homme ou un vieillard. Il savait déjà parler à sa naissance et possédait déjà une sagesse ancestrale. Il ne vieillit pas comme un homme ordinaire, on peut même supposer qu'il est immortel car quand Viviane l'enferme dans une prison d'air, il passe définitivement dans l'autre Monde où le temps ne s'écoule plus de la même façon.
  • Merlin a le pouvoir de métamorphose. Il peut prendre à sa guise l'apparence qu'il souhaite. Il aime se transformer en animal, la plupart du temps en cerf blanc. Lorsqu'il garde sa forme humaine, il peut prendre l'aspect d'un homme des bois à moitié sauvage, d'un mendiant ou d'un vagabond, mais aussi d'un jeune écuyer, d'un vieux magicien ou d'un homme dans la force de l'âge. Merlin a aussi le pouvoir de transformer les autres, il donne ainsi à Uter Pendragon l'apparence du duc de Cornouailles pour lui permettre de séduire sa femme, dame Ygerne, mère du futur roi Arthur.
  • Merlin est omniscient, c'est à dire qu'il sait tout. De son père, il tient le don de connaître le passé et tout ce qui est caché. En contrepartie et pour lui permettre d'exercer ses pouvoirs pour faire le bien, Dieu lui a donné le don de connaître l'avenir. Merlin est donc à la fois un sage et un prophète.
  • Merlin a le pouvoir de dominer les éléments de la nature, il peut faire bouger et déplacer d'énormes blocs de pierre ou enchanter des rochers. Il communique avec les esprits de la nature, les créatures qui hantent les forêts et les lacs. Il peut aussi parler aux animaux et aux créatures fantastiques comme les dragons.

Merlin, maître du destin

merlin 2

Sans le personnage de Merlin, la légende de la Table Ronde n'aurait tout simplement pas existé. C'est lui qui est en effet à l'origine de cette merveilleuse histoire, tout commence avec lui.
Dès sa naissance, Merlin est un être prédestiné. Pourquoi ? Parce qu'il n'a pas de père humain. Selon les sources, son père est un démon ou une créature magique, mais ce qui est certain, c'est qu'il n'est pas humain. Cette particularité fera du jeune garçon l'objet d'une prophétie décisive.
Alors qu'il atteint l'âge de sept ans, la Bretagne est dirigée par un mauvais roi du nom de Vortigern. Celui-ci est un tyran qui a usurpé son trône à Uter Pendragon l'héritier légitime. Vivant dans la peur d'être renversé, Vortigern a l'obsession de construire une tour défensive pour se protéger, mais celle-ci ne cesse de s'écrouler. Vortigern fait alors appel à un devin qui lui fait une révélation : la tour tiendra si l'on mêle au mortier de construction le sang d'un enfant né sans père. Cet enfant est Merlin. Conduit auprès du roi, le garçon, qui lui aussi possède d'incroyables dons de prophète révèle les véritables causes de la chute de la tour. En réalité, sous les fondations, deux dragons, un rouge et un blanc, sont enterrés, et lorsque les monstres se retournent, ils provoquent des tremblements de terre qui font s'éffondrer le bâtiment. L'énigme est résolue mais Merlin ne s'arrête pas là. Il annonce au roi qu'une fois libérés, le dragon rouge tuera le blanc, et c'est ce qui se produit. Merlin donne la signification de cet événement : le dragon blanc représente Vortigern et le rouge Uter Pendragon. Cela veut dire que malgré toutes ses précautions, Vortigern sera vaincu par Uter qui s'apprête à revenir en Bretagne. Une fois encore, Merlin a raison et peu de temps après sa prédiction, le tyran est renversé par Uter qui le tue lors d'une bataille. Après cet épisode, Merlin reste ensuite au service de la famille Pendragon et met tous ses pouvoirs à son service, jouant à la fois le rôle d'un sage conseiller et d'un mage.
Prophète et maître du destin, Merlin sait dès le départ que la lignée des Pendragon permettra d'apporter à la Bretagne l'unité, la paix et la civilisation, il met donc tout en oeuvre pour que les événements se mettent en place de la meilleure façon possible, quitte pour cela à influencer le cours des choses en utilisant la magie.

Qu'il s'agisse de ses dons de voyance ou de son pouvoir de métamorphose, Merlin met sa magie au service du destin.
C'est lui qui permet au roi Arthur de voir le jour. En effet, sans son intervention, Uter n'aurait jamais pu séduire Ygerne en prenant l'apparence de son mari et il n'aurait jamais passé la nuit avec elle. Arthur n'aurait donc pas pu être conçu. Ainsi, Merlin influence une première fois le cours des choses de façon décisive.
En confiant l'éducation d'Arthur à un homme de valeur droit et honnête, Merlin s'assure que le futur roi ne sera pas dépourvu des qualités morales qui lui seront indispensables.
C'est aussi Merlin qui permet à Arthur de monter sur le trône grâce au sortilège de l'épée dans le bloc de pierre, cette épreuve qualifiante que seul l'héritier légitime peut réussir.
Ensuite, Merlin joue auprès d'Arthur le rôle d'un guide. Un guide à la fois politique et spirituel. C'est lui qui suggère en effet l'idée de créer une Table Ronde, c'est lui qui aide le roi à prendre les bonnes décisions et à se montrer juste, c'est lui qui lui fait prendre conscience de ses erreurs.
Enfin, Merlin en bon protecteur permet à Arthur de se procurer une arme qui le rendra quasiment invincible, Excalibur. Il sait que cette épée, tout comme la Table Ronde et l'épée dans le bloc de pierre sera garante de la souveraineté et de la légitimité du roi. C'est non seulement une arme redoutable, mais aussi un important symbole de pouvoir.

D'où vient la magie de Merlin ?

La magie de Merlin est intimement liée à la Nature.
Héritier de la tradition celtique qui accordait une grande place au culte du surnaturel, Merlin possède certaines caractéristiques des druides. Les druides (ce qui signifie "très savant" en langue bretonne) étaient les prêtres de cette ancienne religion qui considérait que la Nature était habitée par toute sorte d'esprits et de créatures féeriques. Le druide représentait en quelque sorte le lien entre ces êtres surnaturels et les hommes, ils se prétendaient capables de communiquer avec eux et connaissaient certains de leurs secrets. Les druides étaient donc des prêtres mais aussi des magiciens et des prophètes, exactement comme Merlin.
Merlin communique avec les esprits de l'Autre Monde quand il demande à la Dame du Lac de lui donner Excalibur pour Arthur. On peut également imaginer qu'il communie avec les esprits et les forces primitives de la Nature lorsqu'il s'exile au fond des bois durant plusieurs mois et qu'il y vit comme un sauvage.

Mais si Merlin a des points communs avec un druide, rappelons qu'il n'est qu'à moitié humain et qu'il possède également des caractéristiques d'être féerique. Il est plus qu'un simple magicien qui connaît les secrets de la Nature, il est lui-même un être magique et ses pouvoirs sont innés, il est né avec et ne les a pas acquis grâce à un apprentissage. Il est donc né avec le don de connaître l'avenir, le passé et les secrets des hommes, c'est la même chose pour son pouvoir de métamorphose. Merlin a en effet un lien très fort avec la nature dans ce qu'elle peut avoir de plus primitif, de plus archaïque. Il a même un lien avec le monde animal : lorsqu'il naît, il est entièrement velu et ressemble davantage à une bête qu'à un être humain, il retrouve cet aspect sauvage lorsqu'il se rend dans la forêt et qu'il se transforme en homme des bois. Il lui arrive aussi de se transformer en animal, le plus souvent en cerf blanc, un animal qui, pour les Anciens Celtes était un messager de l'Autre Monde et une créature sacrée. Il est enfin capable de commander aux animaux, il parle leur langage et peut leur demander de lui obéir.
Merlin est donc un personnage très fort. C'est un être complexe qui a de multiples facettes. A la fois messager et représentant de l'Autre Monde, c'est à dire du monde féerique, c'est un magicien extrèmement puissant et un véritable sage. Il puise sa magie et son son savoir dans la source originelle qu'est la Nature, là où se trouvent tous les secrets du monde.

Morgane

Chaudron forêt0001

Morgane, fille de dame Ygerne et du duc Gorlois de Cornouailles, demi-soeur d'Arthur est surnommée Morgane la fée, pourtant, elle n'est pas véritablement une fée, Morgane est une enchanteresse. Cela signifie que même si elle maîtrise la magie à la perfection, ses pouvoirs sont le fruit d'un apprentissage.
Bien entendu, même si dans l'univers du roi Arthur le merveilleux est partout, on ne devient pas une experte en magie si l'on n'a pas au départ quelques aptitudes. Morgane possédait sans doute depuis toujours un lien avec l'Autre Monde, une sensibilité particulière lui permettant d'entrer en contact avec le monde des esprits, mais c'est grâce à son apprentissage auprès de Merlin qu'elle a appris à exploiter ses dons.
Ce qu'il faut retenir, c'est que Morgane est humaine, c'est une princesse bretonne au même titre que Guenièvre, mais elle a volontairement décidé de s'éloigner de la cour, de la société des hommes et de ses règles pour vivre une existence solitaire, régie par son propre code moral, plus proche de l'univers de la féerie que de celui des humains. Ce choix de vie a des conséquences sur la nature même de son être, en effet, au fil de sa vie, Morgane ne cesse de s'éloigner du monde des hommes pour se rapprocher de celui de la magie, elle finit par perdre peu à peu sa nature humaine pour acquérir, un peu comme Merlin ou la Dame du Lac des caractéristiques féeriques. Voici la liste de ses particularités.

Les pouvoirs de Morgane :

  • Comme Merlin, Morgane a la capacité de ne pas vieillir. A force de fréquenter le monde de la magie où le temps s'écoule de façon complètement différente, Morgane a fini par s'affranchir du cours du temps. Celui-ci n'a plus de prise sur elle.
  • Morgane possède aussi le pouvoir de métamorphose. Pour espionner ce qui se passe à la cour ou pour jouer de mauvais tours aux chavaliers, ce qu'elle aime par dessus tout, Morgane a l'habitude de changer d'apparence. Elle peut prendre l'aspect d'une dame de la cour ou d'une servante, elle peut aussi, tout comme Merlin, se changer en animal. La plupart du temps, c'est en corbeau qu'elle préfère se transformer.
  • Elle sait lancer des sortilèges pour guérir ou faire du mal aux autres. Ainsi, elle peut très bien soigner Yvain de la folie en lui offrant un onguent magique par l'intermédiaire d'une servante, mais elle peut aussi châtier cruellement ceux qui l'ont blessée. Ainsi, lorsqu'elle surprend une jeune femme en compagnie de Guyomar, l'homme qu'elle aime, elle la punit en la plongeant dans une fournaise des pieds jusqu'à la taille et dans un froid glacial de la taille jusqu'à la tête.
  • Morgane a également appris à commander aux éléments naturels, elle est en effet capable d'enchanter une vallée entière, comme le Val sans Retour, de changer le cours des chemins pour égarer les chevaliers dans la forêt et d'utiliser la brume pour les retenir prisonniers derrières des frontières invisibles.
  • Enfin Morgane est un lien entre les hommes et l'Autre Monde. Geoffroy de Monmouth et Chrétien de Troyes dans son roman Erec et Enide la présentent comme l'une des gardiennes de l'île d'Avalon, l'un des lieux sacrés de l'Autre Monde, un endroit mythique et invisible, interdit aux humains. C'est un lieu féerique où le temps n'a pas cours, une île perdue dans la brume où nul ne peut accéder car seuls des initiés comme Morgane sont autorisés à franchir les frontières imprécises de l'Autre Monde. C'est aussi un lieu de repos pour les esprits des morts, une sorte d'au-delà dont Morgane peut devenir la messagère. En effet, c'est elle qui vient recueillir son frère Arthur à la fin de sa vie et elle l'emmène sur l'île d'Avalon sur une barque qui se perd dans la brume.

La dame du Lac

La Dame du Lac, que l'on appelle aussi la fée Viviane, est un personnage venu de l'Autre Monde. On ne sait pas d'où elle vient ni quel est son âge, on sait seulement qu'elle est très belle, qu'elle possède de grands pouvoirs et qu'elle vit dans un palais magnifique caché au fond d'un lac, dans la forêt de Brocéliande.
Marraine de Lancelot du Lac et amante de Merlin, elle joue un rôle important dans la légende même si elle est rarement au premier plan.

Les pouvoirs magiques de la Dame du Lac :  

  • La fée Viviane, comme toute fée qui se respecte connaît les secrets de la destinée et c'est cela qui guide ses actions. Elle sait que le roi Arthur aura un rôle essentiel dans le destin de la Bretagne, c'est pourquoi elle l'aide de son mieux pour accomplir son oeuvre. Elle recueille Lancelot et prend soin de lui car elle sait qu'il sera un excellent chevelier et qu'il sera d'une grande aide pour le roi Arthur. Elle sait aussi que c'est Galaad, le fils de Lancelot, qui réussira la quête du Graal. Elle sait enfin que le monde doit changer et que les merveilles de Bretagne sont destinées à devenir invisibles aux yeux des hommes.
  • Elle sait modifier l'apparence des choses, elle est capable de dissimuler un palais aux yeux du monde, de rendre des choses invisibles et de les faire apparaître lorsqu'elle le souhaite. Elle peut aussi se rendre elle-même invisible ou changer d'apparence.
  • Viviane est un personnage lié à l'élément aquatique, c'est une fée des eaux. Elle se trouve toujours à proximité d'un lac, d'un étang, d'un ruisseau ou d'une fontaine et ses pouvoirs magiques ont aussi un rapport avec l'eau. Elle peut apparaître à la surface du lac sans être mouillée et y plonger comme si de rien n'était. Elle vit dans un magnifique palais dissimulé au fond des eaux comme si elle était à l'air libre et il en va de même pour ceux qui vivent avec elle. Véritable esprit du lac elle ne fait qu'un avec lui et lorsqu'elle donne et reprend à Arthur l'épée Excalibur, c'est seulement sa main que l'on voit sortir des eaux.

 

Les autres personnages magiques

Il existe beaucoup d'autres personnages qui ont un lien avec la magie dans la légende arthurienne. Généralement, les demoiselles qui arrivent mystérieusement à la cour pour faire une requête au roi ont un lien avec le monde féerique, surtout si elles sont accompagnées d'une mule ou d'une biche, deux animaux qui, dans les anciennes légendes ont un lien avec l'Autre Monde. Ces demoiselles en présentant leurs problèmes à la cour entraînent souvent les chevaliers dans de nouvelles aventures extraordinaires, ce sont en quelques sortes des messagères de l'Autre Monde. Elles ne sont pas toujours belles, c'est en effet une jeune femme hideuse qui vient à la cour pour repprocher à Perceval son échec au château du Roi-Pêcheur, mais elles sont toujours étranges et leur venue ne passe jamais inaperçue.
Il arrive aussi que les chevaliers rencontrent des demoiselles étranges alors qu'ils sont en train de voyager au milieu de nulle part, sur une lande déserte ou en plein coeur d'une forêt. Ces jeunes femmes sont des fées anonymes, sorte d'esprits des bois qui surgissent de l'espace mystérieux de la nature. Elles possèdent toujours une forme de savoir, une connaissance dont le héros est dépourvu. En leur apportant leur aide, ces femmes-fées jouent en quelque sorte le rôle de guides. Bien souvent, leur apparition est déterminante dans le succès des chevaliers.
Laudine, la femme d'Yvain, possède elle aussi des caractéristiques féeriques. Déjà, elle vit au fin fond de la forêt dans un château que personne n'avait remarqué avant la mésaventure de Calogrenant. Ensuite, elle vit à proximité d'une fontaine capable de provoquer des tempêtes catastrophiques et c'est elle qui désigne l'homme qui en sera le gardien, une liberté bien surprenante pour une femme au Moyen-âge. Enfin, elle donne à Yvain un anneau magique censé représenter leur amour, anneau qu'elle envoie chercher lorsqu'elle estime que son époux n'en est plus digne. Femme mystérieuse, forte, maîtresse de son destin et de ses choix, Laudine fait preuve d'une force de caractère plus courante chez les magiciennes que chez les héroïnes courtoises. On peut donc s'interroger sur sa véritable nature...
Souvent, les chevaliers sont amenés à affronter des ennemis qui n'ont rien d'humain. Le nain répugnant qui oblige Lancelot à monter dans la charrette d'infamie, ou le nain Yder qui dans le roman Erec et Enide insulte Erec et la reine elle-même, ont des points communs avec les gnomes maléfiques et grossiers des contes populaires. Yvain lors de son errance doit se battre contre des géants comme Harpin de la montagne ou les deux fils de Netun, proches de créatures sauvages. Les chevaliers noirs et inquiétants que les héros rencontrent dans les profondeurs des forêts ou encore des figures négatives et violentes comme Esclados le Roux ou Méléagant peuvent également s'apparenter à ces êtres maléfiques et monstrueux qui peuplaient la Bretagne et persécutaient les hommes à l'époque où ces terres étaient encore le "royaume des Ogres".