RoiArthurLa naissance du roi Arthur

Le roi Arthur est conçu grâce à un sortilège de Merlin.
Lors d'une grande réception royale, son père, le roi Uter Pendragon tombe fou amoureux d'une femme déjà mariée, dame Ygerne, duchesse de Cornouailles. Pour la posséder, le roi prêt à tout va jusqu'à déclarer la guerre à son mari, le duc Gorlois. Pour éviter un bain de sang et permettre au futur roi Arthur de voir le jour, l'enchanteur Merlin  qui connait l'avenir, imagine alors un stratagème : par magie, il donne à Uter l'apparence du duc qui s'est absenté. Uter peut alors séduire dame Ygerne sous les traits de son mari et passer une nuit avec elle. C'est au cours de cette nuit que le roi Arthur est engendré.
Cette même nuit, le roi Uter fait assassiner le duc Gorlois afin de pouvoir par la suite épouser sa veuve, dame Ygerne.

Morgane, la fille de Gorlois et d'Ygerne (et donc la demi-soeur d'Arthur), ne pardonnera jamais au roi d'avoir brisé sa famille, elle restera toujours une adversaire des chevaliers de la Table Ronde.

 

Enfance et jeunesse

Arthur, quant à lui, ne grandit pas avec ses parents. En effet, Merlin, a exigé d'Uter qu'il lui confie son fils dès sa naissance afin qu'il soit élevé loin de la cour et de ses intrigues. Pour protéger le futur roi et lui assurer une éducation parfaite, Merlin a alors confié le jeune Arthur à un chevalier nommé Antor qui était sans fortune mais modeste, généreux et vertueux. Arthur va donc grandir dans sa famille en compagnie de Keu, le fils d'Antor, qui restera toujours à son service.

 

Comment Arthur devient roi de Bretagne

A la mort d'Uter Pendragon, le roi de Bretagne, Arthur a environ quinze ans, c'est à ce moment que Merlin vient le chercher. En effet, le roi Uter n'a pas de successeur et tous les nobles de Bretagne risquent de se battre dans des guerres fratricides dans le but de monter sur le trône.
Pour permettre au roi légitime d'accéder au trône, Merlin a encore imaginé un stratagème, il a planté une épée dans un bloc de pierre magique et seul l'héritier légitime du roi aura le pouvoir de la retirer. Arthur ne sait pas qu'il est le fils d'Uter, mais lorsque Merlin l'emmène tenter sa chance devant l'épée, il réussit à la retirer du bloc de pierre du premier coup. Les nobles, même les plus réticents, sont alors obligés de le reconnaître comme nouveau roi de Bretagne. C'est ainsi qu'Arthur devient roi de Bretagne.

 

Le règne d'Arthur et la création de la Table Ronde

Dès le début de son règne, Arthur se veut un roi fédérateur et pacificateur. Son but est d'unifier tous les clans de Bretagne sous sa bannière afin d'éviter les guerres entre voisins. Pour parvenir à cet objectif, la dame du Lac lui offre l'épée Excalibur qui a des pouvoirs magiques et qui est un symbole de pouvoir. 

 

excalibur

Une fois couronné, Arthur installe sa cour dans la mythique cité de Camelot et crée la Table Ronde. Il espère ainsi réunir tous les nobles du royaume autour d'un idéal commun, la chevalerie et la quête du Graal. Il se marie avec la reine Guenièvre et réunit autour de lui les meilleurs chevaliers du monde : Gauvain, Lancelot, Perceval, Yvain, etc. Il encourage tous ses chevaliers à accomplir des exploits, à partir à l'aventure, à se lancer dans des quêtes aussi dangereuses que prestigieuses : affronter des dragons, des êtres maléfiques, sauver des demoiselles en détresse, etc.

Les chevaliers de la Table Ronde ont ainsi pour mission de diffuser partout dans le royaume, y compris dans les endroits les plus reculés, au coeur des forêts ou aux frontières de l'Autre monde, l'oeuvre civilisatrice du roi Arthur.

Symboliquement, la Table Ronde, tel un soleil, diffuse la lumière de la civilisation dans tout le monde Breton, un univers encore marqué par les anciennes croyances et les mythes païens. Arthur est un roi chrétien et moderne qui a pour but de remplacer les traditions barbares qui existaient avant lui par un idéal de chevalerie organisé, hiérarchisé et sacralisé à travers la mythique quête du Graal.

 

Les difficultés du règne et la mort d'Arthur

Le roi Arthur a le désir de créer un royaume idéal où seraient exaltées des valeurs nobles et chevaleresques comme la vertu, le courage, la loyauté, le dévouement, la piété, etc. Malheureusement, il est vite rattrapé par la réalité et la faiblesse de la nature humaine.

Tout d'abord, lui même commet un péché d'une extrême gravité qui va provoquer la perte de la Table Ronde : il noue en effet une relation incestueuse avec l'une de ses soeurs, ignorant son identité. De cette union sacrilège naît Mordred, fils illégitime qui grandit dans la rancoeur et la haine et qui, une fois adulte n'aura qu'un seul but : tuer son père et détruire tout ce qu'il a construit.

Le règne d'arthur est également entaché par l'infidélité de la reine Guenièvre qui trompe son mari avec le meilleur ami de celui-ci, Lancelot du Lac. Arthur découvre cette trahison grâce à sa soeur Morgane qui dénonce les deux amants. Pour éviter la vengeance du roi, Lancelot et Guenièvre devront s'enfuir de la cour, ils finiront leur vie dans des monastères. Le règne d'Arthur sera très affaibli par cette trahison et l'unité du royaume sera profondément remise en question.

La fin du règne d'Arthur, malgré l'accomplissement de la quête du Graal, est donc marqué par le retour des guerres et des rivalités entre les seigneurs. En outre, le royaume de Bretagne est menacé par les invasions saxonnes. Mordred le traître entraîne le royaume dans une guerre civile qui aura pour conséquence la fin du règne d'Arthur. En effet, lors de cette ultime bataille, le père et le fils s'entretuent, c'en est fini de l'idéal chevaleresque de la Table Ronde.

Arthur meurt dans les bras de sa soeur Morgane, la magicienne. Elle a pour mission d'emmener son corps sur l'île d'Avalon, la terre sacrée des druides et des fées où Arthur pourra goûter au repos éternel. Avant de mourir, il doit rendre l'épée Excalibur à la fée du lac qui la lui avait confiée. Un de ses chevaliers doit donc la jeter dans le lac. Par ce geste, il retire du monde le dernier objet qui symbolisait le règne d'Arthur et l'idéal qu'il représentait. Comme Arthur meurt sans héritier, l'univers de la Table Ronde disparaît avec lui.